Pourquoi le MIRIA s’est retiré de l’EPM : ‘’Parce que le président a choisi de faire couler le sang….’’

Partager cet article

Dans une déclaration en date du 18 juillet 2020, le président du Mouvement pour l’Indépendance de la Renaissance et l’Intégration Africaine (MIRIA), Dr Mamadou Keïta, a officialisé le retrait de sa formation politique des activités de la Plateforme

A en croire Dr Keïta, le CEN-MIRIA a adressé une lettre ouverte au président de la République le 03 juin 2020, pour lui demander d’écouter son peuple et de répondre à ses attentes, notamment la dissolution de l’Assemblée nationale. «Il nous a été donné de constater qu’au lieu de répondre aux attentes du peuple, le président a choisi de faire couler le sang lors des évènements des 10 ,11 et 12 juillet 2020. Ce comportement, contraire à l’éthique de notre parti, nous impose de ne plus soutenir un tel régime. C’est pourquoi, lors de sa réunion extraordinaire tenue le samedi 18 juillet 2020 à son siège, le MIRIA, membre fondateur de l’EPM, a décidé de se retirer de ce regroupement politique».

Pour la petite histoire : le MIRIA est l’un des premiers partis politiques à soutenir la candidature d’IBK avant le coup d’Etat militaire du capitaine Amadou Haya Sanogo au moment où beaucoup d’acteurs politiques ne croyaient pas aux chances du président fondateur du RPM d’accéder à la magistrature suprême.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé et hébergé par: Oxadel
Montrer les boutons
Cacher les boutons