PREVENTION CONTRE LE CORONAVIRUS (COVID-19) :Voici les dix mesures prises par le gouvernement

Partager cet article

Selon le gouvernement du Mali, le COVID-19 qualifié par l’OMS de pandémie mondiale est devenu une crise majeure de santé publique avec des conséquences socioéconomiques importantes. Manifestant pour autant sa solidarité avec tous les pays touchés, il a pris dix mesures qui n’incluent pas pour le moment la fermeture des frontières avec les pays touchés  ni quelque restriction que ce soit sur les vols aériens.

A l’intention  des voyageurs

  1. Tous les voyageurs qui se présentent au Mali se soumettront aux portes d’entrée aériennes et terrestres, à une prise de température systématique, ainsi que les recommandations du gouvernement sur les mesures d’auto-isolement, d’hygiène individuelle et collective et un numéro vert 36061 pour toutes fins utiles ;
  2. Les voyageurs avec symptômes mineurs, qui arrivent avec de la fièvre (température supérieure à 37,5 degrés C) en provenance de pays fortement touchés par le COVID-19 (avec plus de 500 cas), seront soumis à un auto-isolement pendant 14 jours et recevront un suivi journalier par une équipe médicale ;
  3. Les voyageurs avec symptômes majeurs, qui arrivent avec de la fièvre (température supérieure à 37,5 degrés C) et d’autres signes et symptômes respiratoires en provenance de pays fortement touchés par le COVID-19 (avec plus de 500 cas) seront transportés sur un site d’isolement pour être testés.

Concernant les mesures individuelles

et collectives :

  1. Réduire au maximum les grands rassemblements non-nécessaires ;
  2. Suspendre la participation des cadres maliens dans les grandes réunions ou fora dans les pays fortement touchés ;
  3. Suspendre la tenue des regroupements importants au Mali (conférences, colloques, symposiums, festivals, etc.) jusqu’à nouvel ordre ;
  4. Renforcer les mesures d’hygiène individuelle et collective (lavage des mains au savon, utilisation du gel hydroalcoolique devant tous les services publics et les lieux de culte) ;
  5. Éviter de se serrer les mains et de faire des accolades en tous lieux et en toutes circonstances.

Concernant la prise en charge des cas :

  1. Les personnes testées positives au COVID-19 seront prises en charge dans les sites retenus par le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales ;
  2. Compte tenu de la présence d’un grand nombre de forces étrangères, une coordination étroite est indispensable avec les ambassades, la MINUSMA, l’opération Barkhane, la Mission de formation de l’Union Européenne et les Organisations Internationales, pour la prévention et la prise en charge des cas. Dans un communiqué, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, fait le point de la contamination de cette maladie depuis son déclenchement en décembre 2019 en Chine. Et depuis, 112 pays à travers le monde sont touchés.

Drissa Togola

 

Effroyables chiffres !

Depuis l’apparition des premiers cas du coronavirus (COVID-19) en Chine en décembre 2019, l’épidémie a touché 112 pays à travers le monde avec plus de 113 000 cas, dont 4 026 décès. À ce jour, 12 pays sont touchés en Afrique avec 105 cas : Algérie (20), Côte d’Ivoire (1), Sénégal (4), Afrique du Sud (7), Nigéria (2), Togo (1), Cameroun (2), Maroc (2), Tunisie (5), Égypte (59), RDC (1) et Burkina Faso (2).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé et hébergé par: Oxadel
Montrer les boutons
Cacher les boutons