Projet USAID/Mali SIRA : Le rapport de l’évaluation à mi-parcours rendu public

S’inscrivant dans le cadre de l’atteinte de ses objectifs, l’USAID/Mali SIRA en collaboration avec le ministère de l’Education nationale (MEN), à travers la direction nationale de la pédagogie (DNP), a procédé hier mercredi 10 octobre à la présentation du rapport de l’évaluation à mi-parcours. Présidée par M. Kinane Ag Gadeda, secrétaire général du MEN, cette rencontre a enregistré la présence de Thelma Khelghati, directrice EDC Mali, Dr Témoré Tioulenta, directeur national de la pédagogie, les partenaires et l’ensemble du personnel du projet. C’était hier à l’hôtel Radisson Blu de Bamako.

S’effectuant sur les compétences fondamentales des élèves en lecture-écriture avec l’outil EGRA (évaluation précoce des apprentissages en lecture), cette évaluation s’est  basée sur l’objectif spécifique du projet dont l’indicateur mesure le pourcentage d’élèves de 2ème année capables de lire avec fluidité et de comprendre un texte  de niveau 2ème année.

Des phases d’organisation et de collecte des données en mai 2018 ont été organisées, suivies de celle des analyses et de la rédaction du rapport d’évaluation. Il ressort une nette amélioration de la lecture des élèves dans tous les sous-tests, notamment de la lecture des graphèmes et des mots à la compréhension de texte. En effet, selon le standard défini par le MEN, on est passé de 3,2%  d’élèves capables de lire au moins 31 mots familiers en une minute en 2015, à 13,7% en 2018, soit une augmentation d’environ 11 points.

Rappelons que du 19 au 20 septembre, un atelier de validation technique du rapport de cette évaluation s’est tenu à Kati, avec comme objectif l’approbation des résultats par le MEN. Cette rencontre a enregistré la présence des techniciens des structures du département, DNP, Direction nationale de l’enseignement fondamental, Direction nationale de l’enseignement normal et cellule de planification et de statistique ainsi que le responsable de suivi-évaluation  du bureau de l’éducation de l’USAID.

Thelma Khelghati, directrice d’EDC Mali, après avoir salué les partenaires du projet, rappelle que depuis février 2016, date de sa mise en œuvre, le projet a bénéficié de l’accompagnement technique de toutes les structures partenaires pour la bonne exécution de ses activités de terrain. Selon elle, cette synergie exemplaire a abouti aux résultats dont on peut être fier aujourd’hui. Cependant, elle rassure ses partenaires que l’USAID demeure engagé dans sa mission d’amélioration de l’apprentissage de la lecture-écriture des classes de 1ère et 2ème années. « La mise en œuvre se poursuit à travers les formations des enseignants, des directeurs d’école et des conseillers pédagogiques ; la dotation en matériel didactique et les suivis », a-t-elle conclu.

Quant à Kinane Ag Gadeda, secrétaire général du MEN, il a précisé que les résultats encourageants présentés permettent de retracer le parcours des élèves en faisant ressortir les succès engrangés. « Ces résultats montrent à suffisance que l’amélioration de l’apprentissage est possible, si les stratégies appropriées sont mises en œuvre », a-t-il conclu.

A noter que l’USAID/Mali SIRA est un projet de 5 ans qui a pour but d’améliorer l’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture des élèves de 1ère et 2ème années dans 10 académies d’enseignement des régions de Koulikoro, Ségou, Sikasso et Bamako pour plus de 300.000 élèves. Afin d’assurer la qualité de l’enseignement, les enseignants et directeurs d’écoles ont été formés dans les techniques de l’approche équilibrée et des mots décodables et les écoles ont été dotées de kit pédagogique

Bourama Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *