Promotion des Energies renouvelables au Mali : L’AER-Mali sur la bonne voie

L’Agence des Energies Renouvelables (AER-Mali) a organisé, du 30 novembre au 1er décembre 2016, un atelier sous-régional à l’ex-CRES de Bamako sous le thème : «En Route vers l’accès aux services énergétiques renouvelables au Mali: dialogue multi-acteurs et partage d’expériences ». La rencontre visait à expliquer le contenu du “Projet d’Accès aux Services d’Energies Renouvelables à Kita” (PASER-K) et celui du projet “Accélérer la mise en œuvre des politiques régionales sur l’énergie propre en Afrique de l’Ouest” (ACE-WA).souleymane-berthe-01
Organisé par l’AER-Mali, en partenariat avec l’Union Européenne, Plan Espagne et Sustanable Energy Danemark, cet atelier avait regroupé des experts, décideurs, porteurs de projets du secteur de l’énergie et du développement des services énergétiques décentralisés.
L’objet de cette rencontre était de présenter les résultats des études réalisées dans le cadre des projets PASER-K et ACE-WA. Il s’agissait également de renforcer le rôle de l’AER-Mali dans l’accès aux services énergétiques renouvelables dans notre pays. Cela, à travers des actions concrètes capables d’accélérer l’accès aux services d’énergies renouvelables dans notre pays en assurant la pérennité des projets, y compris la gestion des équipements en fin de vie.
Cette rencontre sous-régionale avait également pour cibles les organisations de la société civile, les réseaux d’ONG, les Institutions nationales et régionales, le secteur privé, les medias et les populations défavorisées. Ainsi, plusieurs présentations ont été faites par les experts : “Valorisation des énergies renouvelables au Mali et rôle de l’AER-MaliI : résultats de l’étude du secteur et enquête auprès des acteurs locaux (EsF)’’ ; ‘’Climat et accès à l’énergie ; ‘’Résultats de la COP22’’ et enfin ‘’Développement et accès à l’énergie’’.
A l’issue de ces exposés, les experts entendent inviter les parties prenantes à s’approprier les résultats des projets PASER-K et ACE-WA.
A la cérémonie de clôture, le Directeur Général de l’EAR-Mali, Dr. Souleymane Berthé, a précisé que « notre pays dispose d’un potentiel important de ressources d’énergies renouvelables (eau, soleil, vent et bioénergie) dont l’exploitation à grande échelle permettra au Mali de relever les défis du développement durable actuellement placé au centre des politiques et stratégies nationales, régionales et internationales pour maintenir un cadre de vie durable et renforcer l’accès à l’énergie en vue de soutenir la croissance économique et le développement social ».
Selon le Directeur Général, la réalisation d’un projet ou programme régional d’énergies renouvelables nécessite l’effort de plusieurs acteurs en plus de ceux des énergies renouvelables. « La conjugaison de nos efforts en tant que multi-acteurs permettra d’accélérer la mise en place des projets et programmes régionaux d’énergie propres au profit des populations de la sous-région.
Ousmane Ballo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *