‘’Que dois-je attendre de mon député ?’’ : La campagne de ‘’Benbéré’’ a atteint plus de 3. 000.000 citoyens

En vue de permettre aux citoyens de mieux cerner le rôle des députés et les meilleurs critères de choix des parlementaires, la plateforme ‘’Benbéré ’’ a piloté une campagne dénommée‘’Que dois-je attendre de mon député ?’’

A bdoulaye Guindo, président des blogueurs du Mali et Coordinateur national de la Plateforme ‘’Benbéré’’a animé une conférence de presse le mercredi 1er juillet 2020au siège de la Plateforme.

Selon lui, le projet : ‘’Que dois-je attendre de mon député ?’’de la communauté des blogueurs du Mali (DONIBLOG) a été présélectionné par l’ambassade du Danemark au Mali à travers le Fonds d’Appui aux Moteurs du Changement (FAMOC). D’unmontant de 44. 234. 000 CFA, il consiste à mener des actions dans le cadre d’une meilleure compréhension des enjeux des législatives par les jeunes.

Effectivement cette compréhensiona contribué à rehausser le taux de participation des électeurs en général et des jeunes en particulier. «Le projet a aidé les citoyens à mieux cerner le rôle des députés et les meilleurs critères de choix des parlementaires.

Il a aussi incité les jeunes et les femmes à s’impliquer davantage dans le choix des représentants du peuple, à veiller à la limite de ses moyens sur la régularité de l’élection et la crédibilité des résultats qui sont sortis des urnes.

Les actions du projet se sont étendues sur 3 mois et ont couvert 3 communes de Bamako (I, II et III) et 3 cercles de l’intérieur du pays (Sikasso, Koutiala et Tombouctou) », a souligné Abdoulaye Guindo.

Pour atteindre les objectifs du projet, la Plateforme a procédé à la formation des jeunes blogueurs afin de leur permettre de réaliser des activités de  ‘’e-observation’’, l’organisation de six débats (Benbéré-Benkan) dans trois communes de Bamako et trois cercles de l’intérieur du pays, la présentation d’un spectacle  théâtral pendant les débats mais aussila mise en œuvre d’une grande campagne sur internet, notamment les réseaux sociaux. «En plus des activités sur le terrain, les radios ont été aussi utilisées pour véhiculer des messages de sensibilisation et d’information. Les populations et les notabilités locales ont été associées à l’organisation des activités de terrain. Nous avons décidé de veiller au respect du genre dans le choix des cibles et des acteurs de mise en œuvre», a fait savoir le conférencier.

Et d’ajouter que dans le cadre des opérations d’observation, DONIBLOG, sur initiative du bailleur de fonds, a pris part à la synergie des organisations de la société civile financée par le FAMOC. «Ainsi, DONIBLOG a déployé au total 84 E-observateurs dans 6 circonscriptions électorales (Sikasso, Koutiala, Tombouctou, commune 1, 2 et 3 du District de Bamako). La communauté a observé 780 bureaux de vote aux premier et second tours.  Au cours des deux tours, les e-observateurs ont fait sur les réseaux sociaux plus de 2.000 publications sur les opérations de vote.

En plus du fait de remonter  les incidents dans la synergie, la communauté des blogueurs du Mali a permis à des millions d’internautes de suivre les législatives via l’hashtag #Bagadadji2020. Les activités exécutées sur le terrain ont directement touché près de 400 personnes. La campagne en ligne (articles et vidéos) a atteint  plus de 3.300.000 personnes constituées majoritairement de jeunes».

Bintou Diarra

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *