Régulation de la presse en ligne : La touche particulière du Président Modibo Fofana

La lutte contre les multiples dérapages déontologiques sur les réseaux sociaux est le combat quotidien de l’Association des professionnels de la presse en ligne (APPEL-MALI) sous le leadership de son actuel Président, M. Modibo Fofana.

Indiscutablement, l’Association des professionnels en ligne s’impose aujourd’hui comme une faitière parmi les plus crédibles dans le paysage médiatique malien. Une réputation qu’elle doit à l’engagement et au dynamisme de Modibo Fofana et de son staff.

En effet, selon plusieurs acteurs de la presse en ligne, depuis leur arrivée à la tête d’Appel-Mali, ils multiplient les actions concrètes visant à favoriser le strict respect de l’éthique et de la déontologie par les utilisateurs des medias en ligne voire des réseaux sociaux. C’est pourquoi le Président Fofana ne se lasse pas de démarcher les partenaires pour organiser des   activités de renforcement des capacités des acteurs de la corporation. Appel-Mali a ainsi à son actif plusieurs ateliers de formations. «Nous vivons une période très sensible où il faut faire preuve de professionnalisme au niveau du traitement de l’information sur les sites. C’est pourquoi, le respect de l’éthique et la déontologie nous tient vraiment à cœur». Car, est persuadé M. Fofana, une presse bien outillée parce que bien formée sert non seulement la profession, mais contribue également au développement de la nation. Dans sa politique de structurer la presse en ligne, le Président a initié une série de rencontres avec les ‘’vidéastes’’, les animateurs des réseaux sociaux pour échanger et partager   les expériences.

Lors de ces rencontres tenues au siège de l’association en 2020, il a parlé sans équivoque des conditions d’adhésion à Appel Mali non sans insister sur l’obligation de se conformer aux textes, d’avoir un récépissé, un numéro d’identification fiscale, un siège pour la rédaction et le style d’écriture-Web. « A Appel-Mali, nous sommes très exigeants par rapport à ces critères et au contenu de la production. Un organe sérieux ne doit pas exister que virtuellement sans adresse physique. Ceux qui ne répondent pas à ces critères ne sont pas acceptés à Appel-Mali ». Cette fermeté du président de l’Appel-Mali, preuve de son leadership, explique la confiance de nombreux partenaires engagés à ses côtés pour relever les défis du numérique.

Bintou Diarra

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *