Réhabilitation du « Tata » de Sikasso et de la famille TRAORE : Le soutien du Ministre Nina Wallet Intallou

L’initiative de l’artiste Salif Kéïta visant à réhabiliter le « Tata » de Sikasso et la Grande famille des TRAORE a bénéficié du soutien du Ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Wallet Intallou.Nina Wallet 001
Le 31 décembre 2016, l’esplanade de l’hôtel du Cinquantenaire de Sikasso a vibré au rythme de la musique de l’artiste-musicien Salif Kéïta. Ce concert dîner-gala de l’enfant de Djoliba dont les recettes serviront à la réhabilitation du ‘’Tata’’ de Sikasso et de la concession de la grande famille des TRAORE, avait pour marraine le Ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Wallet Intallou. En plus de Mme le ministre accompagnée d’une forte délégation, la soirée a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont le Ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, le Gouverneur de la Région de Sikasso, Bougouzanga Coulibaly, le Maire de la commune urbaine de Sikasso, Kalifa Sanogo.
Dans son discours de bienvenue, le locataire de l’hôtel de ville de Sikasso, Kalifa Sanogo, s’est réjoui de la tenue de cette soirée avant de rappeler que la Région de Sikasso regorge d’énormes potentialités sur le plan touristique. Selon le Ministre de l’Artisanat et du Tourisme, ce dîner gala de l’artiste vedette Salif Kéïta sera ancré dans les agendas de tous ceux qui aiment l’Afrique authentique. Mme Nina Wallet Intallou a tenu à rappeler que les régions sud et ouest du Mali possèdent un patrimoine touristique exceptionnel, autant de lieux magiques et préservés sur lesquels des professionnels du tourisme malien renseigneront les passionnés des voyages exotiques. Selon elle, « Salif Kéïta n’est pas seulement un musicien de renommée mondiale mais surtout un patriote de premier rang. Ayant constaté l’état de délabrement du ‘’Tata’’ de Sikasso et de l’habitation de la grande famille des TRAORE, il s’est engagé, à travers un partenariat avec mon département, à contribuer à la valorisation des sites touristiques au Mali ». Mme le ministre a remercié, au nom gouvernement du Mali et en son nom propre, l’artiste Salif Kéïta pour sa générosité et surtout pour sa contribution à la valorisation des sites touristiques dans cette partie du Mali.

Salif fait danser le ministre Nina
Wallet 001
La valorisation des sites touristiques, a-t-elle expliqué, est une priorité pour son département. « Dans ses traditionnels discours à la nation, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéïta, a toujours salué la mémoire de nos illustres figures historiques avant de se réjouir de la consolidation de la paix au Mali, singulièrement dans les régions Nord de notre pays », a souligné la patronne du département en charge de l’artisanat et du tourisme.
Le Ministre Nina Wallet Intallou a salué la mémoire des illustres rois Tiéba et Babemba avant de souhaiter le retour définitif de la paix au Mali. Elle s’est réjouie de la mobilisation des populations qui ont répondu massivement à l’appel de Salif Kéïta.
Les artistes comme Mariétou Diabaté, Ami Danté, Nèba Solo et Bah Kouyaté ont chauffé le coin pendant plus d’une demi-heure. Vers 0h 10mn, Salif Kéïta, habillé en veste noire et un chapeau noir sur la tête, fait sa première apparition de la soirée. Interrogé par la Presse, l’artiste souligne que le Mali est un grand territoire, plein d’histoire. « C’est éveiller la conscience des maliens et celle de l’extérieur que de dire que le Mali est plein d’histoire et que Sikasso fait partie de cette histoire », a-t-il justifié. L’enfant de Djoliba souhaite la paix pour le Mali. « La paix, la paix. On a besoin de ça », a souligné l’artiste-musicien. A 0h 30 mns, il monte sur scène sous les ovations de l’assistance. « Mme le ministre, vous avez la chance », a-t-il lancé avant de chauffer l’esplanade pendant plus de deux heures d’horloge avec une seule interruption. Salif Kéïta a dédié son morceau fétiche « Mandiou » à Mme le Ministre qui a esquissé quelques pas de danse avec son staff.
Au cours de ce dîner-gala, les organisateurs ont procédé à une collecte de fonds. Le Ministre de l’Artisanat et du Tourisme a mis un million dans la cagnotte. Le Ministre des Sports et le Gouverneur de Sikasso ont contribué respectivement à hauteur de 200 000 et 100 000 FCFA. D’autres donateurs ont fait des gestes.
Chiaka Doumbia*Envoyé spécial à Sikasso*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *