Rentrée littéraire du Mali 2017 : « Renouveler le monde »

La rentrée littéraire du Mali 2017 est prévue du 21 au 25 février. Pour cette 7ème édition, le thème retenu par les organisateurs est  « renouveler le monde ». L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse organisée en prélude à cet évènement culturel à la Maison de la Presse. C’était le mardi 14 février sous la présence d’Ibrahim Aya, initiateur de cette rencontre. On notait la présence des partenaires comme le Ministère de la Culture, l’Union Européenne, l’Institut français, l’Ambassade de Belgique, etc.

Evènement culturel annuel qui prend de l’ambleur au fil des ans, la rentrée littéraire du Mali a connu ses débuts en 2008. Si les éditions précédentes se sont passées avec peu d’auteurs de livres, l’édition 2017 va enregistrer environ 35 auteurs. C’est ce qui fait dire à l’initiateur Ibrahim Aya que la rentrée littéraire évolue petit à petit.

Selon lui, l’objectif est de célébrer la création littéraire et intellectuelle au Mali. A l’en croire, cet évènement, au regard de son importance, est inscrit dans l’agenda culturel du Ministère de la Culture.

Pour cette année 2017, le thème retenu est « renouveler le monde ». Un thème révélateur qui interpelle tous. Car, dit-il, il a trait au vivre-ensemble, à la paix et à la réconciliation. En termes de bilan, il a affirmé qu’il y a eu une avancée notoire depuis 2008.

Selon Mme Assa Diallo, représentante de l’Union Européenne, la culture malienne a une place de choix au sein de l’Union européenne. Environ 10 milliards Fcfa ont été investis en 2017 par l’UE pour son accompagnement. Et depuis quelques années, l’Union européenne accompagne la rentrée littéraire qui est aussi un évènement culturel très important.

Pour le Conseiller Technique du Ministère de la Culture, Bréhima Fofana, la rentrée littéraire est dédiée à la promotion des jeunes littéraires africains au service de la créativité. C’est pour cela que le département en charge de la culture accompagne cet évènement.

Au cours de cette édition, beaucoup d’activités sont au menu. On compte entre autres, les cafés littéraires, tables-rondes, conférences, débats, spectacles, ateliers, hommages et des prix littéraires 2017. En amont, le 20 février, un atelier d’écriture et des animations seront organisés.  Cette édition enregistrera la participation d’autres pays comme la France, le Cameroun, l’Algérie, le Togo, le Burkina Faso, l’Angola etc, et une panoplie d’intervenants pour émerveiller le public malien.

Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *