Salubrité au CHU Gabriel Touré : Le combat quotidien des femmes de l’hôpital

Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Togo Marie Madeleine Togo et son homologue de l’Environnement et de l’Assainissement, Mme Keïta Aïda M’Bo, ont procédé le 7 janvier dernier au lancement de la journée de solidarité au Centre hospitalier universitaire Gabriel Touré. Etaient présents à cet évènement, le Directeur Général du CHU Gabriel Touré, Pr Kassoum Sanogo, Mme Sacko Ina Tandina, Présidente de l’association des femmes dudit hôpital, la présidente et les membres de la Coordination des femmes engagées du Mali. Chall1170 Journée de lutte contre l'insalubrité au CHU Gabriel Touré 001
La journée de salubrité du CHU Gabriel Touré est une initiative de l’association des femmes de l’hôpital Gabriel Touré en collaboration avec la Coordination des femmes engagées du Mali. Cette Coordination est composée de l’Association des Femmes de la Douane, de la Police nationale, de la Gendarmerie, de l’ORTM, de la Poste, de la Sotelma / Malitel et de l’Association des femmes des aéroports du Mali. Célébrée chaque année, cette journée de salubrité a pour objectif de rehausser l’importance de la salubrité au niveau de la santé.
Dans le souci d’assurer la santé pour tous à travers l’organisation des journées de salubrité dans les structures sanitaires, selon Mme Sacko Ina Tandina, l’association des femmes du CHU Gabriel Touré s’engage depuis des années à promouvoir l’assainissement dans les milieux sanitaires. « L’insalubrité ne doit pas être vue comme une fatalité pour nous, en tant que femmes, surtout œuvrant dans les structures sanitaires ». Pour elle, l’insalubrité est un combat quotidien.
De son côté, Pr Kassoum Sanogo, Directeur général du CHU Gabriel Touré, s’est réjoui de la mobilisation du Ministre de la santé et de son homologue de l’environnement et de l’assainissement dans la promotion de l’assainissement dans les centres hospitaliers. Il a salué l’implication des femmes travailleuses de l’hôpital Gabriel Touré en collaboration avec la Coordination des femmes engagées du Mali pour l’organisation de cette journée. « La salubrité dans notre culture est une affaire de femmes. Si les femmes prennent à bras le corps la salubrité, ce n’est que dans l’ordre normal des choses », a-t-il souligné.
Selon Dr Togo Marie Madeleine Togo, cette activité entre dans le cadre de la politique du gouvernement en matière d’assainissement surtout avec l’organisation du Sommet Afrique-France.
Bourama Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *