‘’San kodouma ba’’ de Orange money : La villa de plus de 55 millions pour Malick Bah !

C’est à un jeune interprète domicilié à Djicoroni-Para, Malick Ba, que la chance a souri à l’issue de la tombola qu’Orange Money a lancée le 4 mars 2019 pour récompenser sa fidèle clientèle, dénommée ‘’San Kodouma ba’’. En effet, il s’est vu offrir le gros lot, à savoir une villa à la Cité Tilemsi de la Sema à Yirimadio.

La cérémonie de remise s’est déroulée à Yirimadio sur le site même du lot le jeudi 25 avril 2019 en présence du personnel d’Orange Money et de plusieurs autres heureux gagnants.

Forte était l’émotion jeudi dernier lors de la remise en face de sa villa flambant neuf, à l’heureux bénéficiaire du jackpot : le jeune interprète Malick Bah.  Il n’a cessé de dire merci à Dieu.  C’est également là où les derniers gagnants de la tombola ‘’San kodouma ba’’ d’Orange money ont reçu leurs lots.

Ainsi, Issa Sangaré, Aïssata Touré et Alou Kanté ont, chacun, reçu une tonne de riz et la somme de 150 000FCFA. Lassana Soumaoro et Zoumana Dembélé de San ont bénéficié de motos ‘’Jakarta’’. Pascaline Dembélé de Kayes, Sékou Djiré de Macina et Demba Fané de Bamako ont eu des réfrigérateurs, tandis que les téléviseurs écran-plat sont revenus à Bourama Diaguili Kanté, coiffeur à Banconi et Adiaratou Diarra de Sikasso.

Des clients ont gagné de l’argent liquide. Ainsi Hamoye Touré et Issa  Diarra  ont encaissé chacun la somme de 100 000 CFA. Quant à Binta Diallo, dont le gain a été évalué en fonction de son poids (1 kg=5000F), elle a empoché la somme de 600 000FCFA.

La directrice d’Orange money a rappelé que la tombola a été initiée avec plus   de 120 millions de francs CFA d’investissement pour encourager et récompenser les clients. Pour être inscrit, il fallait effectuer des achats, des transferts et des recharges avec Orange money. Les gagnants sont sélectionnés après un tirage sous la houlette d’un huissier de justice.

Pour sa part, l’huissier de justice, Me Allassane Traoré du cabinet de Me Balla Camara a attesté que tout s’est passé dans les règles de l’art.

Drissa Togola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *