Santé : les grandes initiatives de Dr Marie Madeleine Togo

Traduire la vision du Président Ibrahim Boubacar Kéïta qu’est l’amélioration de la santé des Maliens, tel est le cheval de bataille de Dr Marie Madeleine Togo, qui, depuis son arrivée à la tête du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, parcourt tout le pays et multiplie les initiatives pour un accès facile aux soins de santé.sante-01
La santé des Maliens est au cœur du programme présidentiel. C’est pourquoi, dès sa nomination, Dr Marie Madeleine Togo a entrepris des initiatives innovantes pour non seulement assainir le secteur de la santé notamment la gouvernance, mais aussi et surtout rapprocher les structures de santé aux populations. Outre la nomination de nouveaux directeurs généraux à la tête de certains hôpitaux pour insuffler du sang neuf, Dr Marie Madeleine Togo a organisé un atelier sur la gouvernance des centres de santé en juillet dernier. Cette rencontre qui a requis la participation de tous a permis d’identifier de façon participative les goulots d’étranglement et les mesures à prendre pour assainir les relations entre les différents acteurs du système de santé au niveau opérationnel et améliorer le fonctionnement des structures de santé communautaire.
En matière de construction et de rénovation des infrastructures sanitaires, d’importantes réalisations ont été faites ou sont en cours d’exécution à travers le pays. Autre acquis important pour l’amélioration de la santé des populations, c’est l’adoption du projet de décret fixant les modalités de la prise en charge des cas d’urgence en application de la loi hospitalière du 22 juillet 2002 qui reconnaît à tout patient dans une situation d’urgence, le droit de bénéficier d’une prise en charge sans que puisse être exigé de lui un paiement préalable.
Etat d’avancement de quelques chantiers dans le domaine de la santé
1- La construction d’un hôpital de 2ème référence à Koulikoro pour un montant estimé à 8 milliards : l’hôpital sera bâti sur un site déjà identifié d’une superficie de 10 hectares. Les études architecturales sont en cours. Les travaux démarreront début 2017 pour un délai d’exécution de 12 mois.
2- La construction d’un hôpital de 2ème référence à Koutiala pour un montant estimé à 8 milliards : l’hôpital sera bâti sur un site déjà identifié d’une superficie de 12 hectares. Les études architecturales sont en cours. Les travaux démarreront début 2017 pour un délai d’exécution de 12 mois.
3- La Construction et l’équipement en générateurs d’un service de dialyse à l’hôpital Sominé Dolo de Mopti pour un coût estimé à 900 millions : Les travaux sont prévus pour 2017 mais l’appel d’offre sera lancé en 2016.
4- La Construction et l’équipement en générateurs d’une unité de Dialyse à l’Hôpital de Sikasso pour un montant de 330.657.743 FCFA : les travaux avancent bien et il est prévu de faire la réception technique bientôt.
5- La construction et l’équipement des centres d’extraction d’oxygène médical des hôpitaux du Point G, de Gabriel Touré et du Mali pour un montant de 500 millions : Les travaux sont presque finis dans les trois hôpitaux et les centres seront fonctionnels d’ici la fin de l’année. Ces hôpitaux produiront eux même sur place l’oxygène médical.
6- La construction et l’équipement d’un bloc de chirurgie cardio-vasculaire à l’hôpital du Point pour un montant de 2,5 milliards : les travaux sont en cours. La structure sera opérationnelle courant 2017. A noter que les maladies cardio-vasculaires sont la première cause des évacuations sanitaires dans notre pays mais aussi la première cause de mortalité dans le monde.
Par Daouda T. Konaté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *