SCRUTIN LEGISLATIF DU 29 MARS 2020 : Centres et bureaux de vote ont attendu les électeurs, désespérément !

Partager cet article

Le 1er tour des législatives s’est tenu hier dimanche 29 mars 2020, dans plusieurs circonscriptions électorales, malgré la controverse qui a accompagné le processus. L’argument fondé sur la nécessité de combler le vide institutionnel a prévalu sur celui justifié par les crises sécuritaire, humanitaire, sanitaire et politique auxquelles le pays est confronté.

Et comme on pouvait s’y attendre, le taux de participation, un défi non relevé depuis plusieurs années au Mali, n’a jamais autant frôlé le plancher. Nos reporters en ont fait le constat. La principale d’observation nationale aussi.

Commune III du district de Bamako : Atmosphère morose !

En commune III où 44 candidats sont en lice pour un fauteuil de député, les électeurs sont sortis timidement pour aller exprimer leur devoir citoyen au moment de notre passage dans les différents centres. L’affluence matinale était très faible. 

Au centre de l’école Mamadou Konaté, entre 08h00 et 09h 45 mn, les 15 bureaux de vote attendaient désespérément les électeurs. Un exemple : seulement 14 sur les 485 électeurs du bureau de vote n°1, avaient déposé leurs bulletins dans l’urne ! À peine la dizaine sur les 485 et 483 électeurs inscrits respectivement dans les bureaux n° 10 et 15. Dans ce centre, on pouvait constater des gels hydro alcooliques dans les bureaux, des kits de lavage des mains pour se protéger de Covid-19.

Aussi morose était l’atmosphère à l’école de Darsalam. Sur les 17 bureaux de vote de ce centre, un seul  avait enregistré 20 votants à notre passage.

Par contre à N’Tomikorobougou, on notait une certaine ambiance devant les 24 bureaux de vote repartis en trois centres. La mobilisation était perceptible.

Traoré Sidi Lamine, président d’un bureau de vote du centre Amadou Ly de Badialan I a déploré la faible affluence des électeurs à ce premier tour du scrutin du 29 mars. Muni d’un cache-nez et d’un gant, il a déploré le non-respect des règles d’hygiène par la population dans le cadre de la prévention du Covid-19.

Bourama Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé et hébergé par: Oxadel
Montrer les boutons
Cacher les boutons