Selon le PIDS de Daba Diawara : ‘’Les propositions de la CEDEAO sont inacceptables’’

Partager cet article

Dans un communiqué signé par Nouhoun Sidibé, le Parti de l’indépendance, de la Démocratie et de la Solidarité (PIDS) déclare suivre «avec une attention soutenue les derniers développements de la crise multidimensionnelle qui perdure dans notre pays, notamment la situation créée par la sanglante dérive répressive consécutive à la manifestation du 10 juillet et l’arrivée d’une mission de bons offices de la CEDEAO».

Le parti est profondément consterné par les manipulations politiciennes qui ont conduit la mission de la CEDEAO à ramener la crise politique malienne à «une simple crise postélectorale» et à faire des propositions qui ne permettent pas d’en sortir. « Les auteurs de ces manipulations savent pertinemment que le Mali connaît une profonde crise politique dont la contestation des résultats des dernières élections législatives n’est qu’un épisode insolite mis en avant par les seuls partis de la majorité présidentielle dont les uns estiment que les autres leur ont volé leurs sièges à l’Assemblée nationale avec la complicité de l’Administration et de la Cour constitutionnelle. Ce qu’ils ont toujours fait ensemble pendant les décennies au détriment des autres partis, notamment ceux de l’opposition». Inacceptables pour les Maliens déterminés à combattre la mauvaise gouvernance, la corruption et la dilapidation des deniers publics.

Selon le PIDS, les propositions de sortie de crise de la mission de la CEDEAO sont inacceptables pour les forces patriotiques résolument engagées à préserver le caractère républicain et démocratique de l’Etat du Mali, à rétablir sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire, à y ramener la paix. Ces propositions, ajoute le communiqué, sont inacceptables pour les Maliens déterminés à combattre la mauvaise gouvernance, la corruption et la dilapidation des deniers publics.

« Le PIDS s’associe au refus patriotique du M5-RFP de se soumettre au diktat de la mission de la CEDEAO dont le seul objectif était de tenter de sauver un régime aux abois en fin de course», dit le communiqué qui appelle les militants à soutenir les justes revendications du M5-RFP et à participer activement aux activités du Mouvement qui ne visent qu’à sauver le Mali et à maintenir son caractère d’Etat républicain et démocratique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site réalisé et hébergé par: Oxadel
Montrer les boutons
Cacher les boutons