Siaka B. Sidibé, Contrôleur général de la police nationale : L’un des meilleurs flics de sa génération

Le Directeur Régional de la Police du District de Bamako, Siaka Bouran Sidibé, est sans doute l’un des meilleurs flics de sa génération. Ses compétences avérées, son expertise et les nombreux services rendus à son pays ont convaincu le Directeur général de la Police Nationale Moussa Ag Infaghi à le promouvoir au grade de Contrôleur général de police.

Siaka B. Sidibé a intégré le corps de la police en 1979. Le natif de Tiéouléna dans le cercle de Yanfolila devient déjà en 1987 Sergent de police. En 1988 et 1990, il obtient respectivement le C.A.T2 Police au Groupement Mobile de Sécurité (GMS) et le Certificat Inter-Arme au Centre d’instruction de Koulikoro. Devenu Sergent-chef de police, il fait office de formateur non permanent à l’Ecole Nationale de Police de 1990 à 1992.

Après trois ans à la police de l’air (Police spéciale de l’aéroport) il entame en 1995 la formation d’Inspecteur de Police. C’est avec la barrette d’inspecteur de police que Siaka B. Sidibé s’envole pour sa première mission internationale. Ainsi, de 1997 à 1999, il est nommé conseiller de police judiciaire et communautaire à Port-au-Prince et à Jeremy au sein de la Mission des Nations-Unies en Haïti.

Retourné au bercail, il sert de 1999 à 2003 au Commissariat de police du 2ème arrondissement de Bamako aux postes stratégiques de chef de Police judiciaire (P.j) et chef de la Brigade des recherches (B.r). Il multiplie les exploits et devient la bête noire des malfrats de grands chemins qui évitent soigneusement le territoire de « la Poudrière».

Il retourne en 2003 à l’école pour suivre le cycle de Commissaire de Police. En 2004, Siaka B. Sidibé est promu commissaire de police et la même année, on retrouve ses traces à la Direction générale de la police nationale comme chef de cette administration, à savoir le Secrétariat général. En 2008, il retourne en Haïti au sein de la Mission des Nations-Unies et en revient en 2011.

Le 1er janvier 2013, il devient commissaire divisionnaire. En 2015, il prend la tête du commissariat du 14ème arrondissement. En avril 2016, il gagne des galons et devient Directeur régional de la police du district de Bamako et le 31 décembre 2017, il est promu au grade de contrôleur Général de police.

Des actions toujours couronnées de succès

Brillant, pragmatique et très actif, Siaka B. Sidibé n’a plus rien à prouver  sur le registre de la compétence. Son dévouement, sa disponibilité et son sens élevé du travail lui ont permis de gravir tous les échelons au cours de sa riche carrière de policier. Depuis qu’il a pris les rênes de la Direction régionale de la police du District de Bamako, ses actions ont été toujours couronnées par de bons résultats, ce qui a lui valu d’être en parfaite intelligence avec sa hiérarchie.

Siaka B. Sidibé ne se fatigue jamais de réorganiser les services pour donner plus d’élan à la lutte contre l’insécurité et le banditisme. Tant qu’il s’agit de mener la traque aux prédateurs qui perturbent la quiétude des paisibles citoyens, le Directeur régional ne se lasse jamais.

Bintou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *