Situation sociopolitique au Mali : Les propositions de la CEDEAO

La crise sociopolitique au Mali préoccupe la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui y a dépêché une mission, dont les responsables ont rencontré la presse au terme de leur séjour.

Le gouvernement de la République du Mali est invité à reconsidérer les résultats des dernières élections législatives de toutes les circonscriptions ayant fait l’objet de révision par l’arrêt de la Cour constitutionnelle. Et d’organiser de nouvelles élections partielles pour les circonscriptions concernées dans les meilleurs délais. Les textes régissant la Cour Constitutionnelle doit faire l’objet de relecture, le dialogue devrait être priorisé comme mode de règlement des conflits….Voilà en substance les propositions dévoilées vendredi dernier avec la presse par les émissaires de la CEDEAO   à l’hôtel Salam, à travers un communiqué de presse.

Conduite par Kala Hankouraou, ministre des Affaires étrangères du Niger, en sa qualité de Président du Conseil des ministres de la CEDEAO, la délégation  comprenait également Aly Coulibaly, ministre des Affaires étrangères de la Côte d’Ivoire, Jean Claude Kassi Brou, Président de la Commission de la CEDEAO et Commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de l’organisation.

Au cours de son séjour dans notre pays les 18 et 19 juin 2020,  elle a rencontré le Président de la République, le Premier ministre, les responsables du M5-RFP, de la Majorité présidentielle, de la Convergence des forces républicaines, du Cadre d’action, de médiation et de veille des confessions religieuses et des organisations de la société civile etc…

Alpha Sidiki Sangaré

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *