Sommet Afrique-France : Tous unanimement derrière le Président IBK

Le sommet Afrique-France sera une réussite si nous nous unissons tous unanimement derrière le Président IBK pour le bonheur du Mali.photo moussa 001
Historiquement, les relations franco-maliennes n’ont pas été des plus belles comme elles auraient dû l’être. Le radicalisme politique du Président Modibo Keïta vis-à-vis de la France de De Gaulle a certes créé la méfiance entre nos deux républiques, mais elles ont su résister à la tentation de la séparation totale comme si naturellement les deux dirigeants avaient conscience que ce qui les unissait était plus solide que ce qui pouvait les diviser. Jamais, de mémoire d’homme, un conflit sérieux n’a éclaté entre nos deux pays, témoigne notre attachement mutuel. Les détériorations circonstancielles interviennent dans toute relation sérieuse et sincère et nous n’avons pas fait exception à cette règle mais nous sommes et resterons toujours ensemble. L’aide salvatrice de janvier 2013 en est une illustration parfaite.
Nous sommes à quelques jours du sommet Afrique-France qui doit se tenir dans notre pays sous le regard observateur de la communauté internationale. Ce sommet offre des opportunités pour le Mali. Opportunités, oui, parce que c’est cela qu’il représentera pour notre pays en général et nous les jeunes en particulier. En faisant un récapitulatif des évènements, nous pouvons affirmer que les choses vont bien mais des occasions n’ont pas été mises à profit. Nous pouvons donc faire mieux et dépasser le stade de ‘’ça va’’.
Passons à autre chose !
Le pays, sous la sage conduite du Président IBK, récemment lauréat du prix Nelson Mandela, n’a pas exploité à 100% les retombées des donations de 2013 pour faire face à la résolution durable du conflit touarègue et au rétablissement de la confiance du peuple en son Etat. Aujourd’hui, il est temps que nous passions à autre chose, que nous sachions aller au-delà des critiques à l’encontre du gouvernement et au contraire, que nous lui fassions confiance en le soutenant. Certains faits récents tels que la fête de fin d’année 2016 qui s’est déroulée sans incident, prouvent que notre pays, bien que n’étant pas débarrassé du terrorisme, a fait du chemin. Ce sommet doit constituer notre toute dernière chance pour renouer définitivement nos liens fraternels avec la France. C’est vrai, la France de De Gaulle n’avait pas d’amis mais des intérêts, mais la France d’aujourd’hui est une république, non une amie mais une sœur qui a su se sacrifier pour nous en stoppant la progression djihadiste à la porte de Konna alors que nous avions cédé au désespoir. Ce faisant, elle a rétabli l’espérance pour tout un peuple, le peuple du Mali. Ce sommet représentera, à coup sûr, une opportunité pour nos entrepreneurs de nouer des contacts fructueux avec ceux de la France.
Oui, il faut le dire tout haut, la France est une partenaire, une alliée sûre du Mali dans tous les domaines. Ce sera aussi la meilleure occasion pour nous de démontrer que nous sommes dignes de foi dans les négociations de paix et que, comme il se dit dans certains milieux, si la France a réellement des accointances avec les rebelles, nous, nous avons des opportunités durables dans tous les domaines qui lui sont ouvertes. Nous avons seulement besoin d’un coup de pouce de sa part pour prouver que nous sommes son véritable et sincère partenaire. Ce sommet doit aussi être une opportunité pour nos autorités pour faciliter les rencontres entre nos jeunes entrepreneurs pétris d’intelligence et de créativité et leurs frères et sœurs français afin que des partenariats fructueux se nouent dans les secteurs capitaux.
Cette opportunité de réconciliation avec la France est possible. Le pays a misé sur d’autres objectifs plus sereins en mettant de côté la guerre personnelle et sûrement, le président IBK aura tout le soutien de son peuple. Il réussira à coup sûr, à remettre les pendules à l’heure et à naviguer encore plus serein comme jamais, tenant ferme le gouvernail du bateau Mali dont il est le seul et unique capitaine. Inchallah, il nous conduira à bon port comme il a toujours su le faire aux moments opportuns.
Le sommet Afrique-France sera une réussite si nous nous unissons tous unanimement derrière le Président IBK pour le bonheur du Mali.
Vivement le rétablissement des relations franco-maliennes.
Vivement le sommet Afrique-France de Bamako.
* Président du Cercle d’Actions des Jeunes pour le Développement du Mali – C.A.J.D-MALI moussadiakité[email protected]
Moussa Diakité*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *