Tour Cycliste du Mali 2017 : Bientôt la septième édition

Le tour cycliste du Mali dénommé « Tour de la Paix » commence ce mercredi 1er février 2017. Mme Kéïta Aminata Maïga, épouse du Président de la République, est la marraine de cette compétition sportive majeure. 

Après plusieurs reports, la Fédération Malienne de Cyclisme organise finalement du 1er au 5 février, en collaboration avec le Ministère des Sports et le Comité National Olympique et Sportif du Mali, le Tour Cycliste du Mali. Doté du trophée de la paix, ce tour a pour marraine Mme Kéïta Aminata Maïga, épouse du Président de la République. Selon le président de la Fédération malienne de cyclisme, Amadou Togola, l’objectif du tour est de faire comprendre que le Mali est une destination sûre et fréquentable. Le tour est à sa septième édition. Celui de 2010, a-t-il souligné, est le premier tour à être inscrit sur l’agenda de l’Union Internationale de Cyclisme.

Le Maroc, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, le Sénégal, la Guinée Conakry et la Sierra Leone participeront à cette compétition avec des délégations de 9 personnes dont 6 coureurs et 3 encadreurs. A l’exception du Togo, tous les pays ont confirmé leur participation. Le Mali alignera trois équipes.

Le 1er février, la caravane du Tour prendra le départ à Kati pour la ville de Kita, soit une distance de 169 km. Le lendemain, la deuxième étape Bamako-Bougouni mettra aux prises la quarantaine de cyclistes. Le 3 février, le départ de la troisième étape sera donné à Koumantou pour une arrivée dans la capitale du Kénédougou. Les caravaniers dormiront à Sikasso avant de continuer sur Koutiala, la capitale de l’or blanc. Les cyclistes quitteront Koutiala pour Ségou sur une distance de 161 km. La dernière étape de ce tour de 2017 sera le trajet Bamako-Siby avec un critérium sur le boulevard de l’indépendance.   « Nous avons le redoutable devoir de réussir cet événement majeur. Nous avons l’obligation de réussir », a déclaré Seydou Dawa, Président de la commission d’organisation du tour et non moins secrétaire général du Ministre des Sports. Cette commission mise en place par le ministre des sports, Housseïni Amion Guindo, travaille depuis plusieurs semaines pour la réussite de l’événement en dépit des difficultés financières.

La reprise du Tour cycliste du Mali est une victoire pour le bureau de la Fédération malienne de Cyclisme.

Bourama Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *