Transparence des finances publiques : Un symposium pour comprendre le processus budgétaire de l’Etat

« Brisons le silence sur processus budgétaire de l’Etat », c’était l’esprit d’un atelier de deux jours sur le processus budgétaire de l’Etat tenu du 30 au 31 octobre 2019 à l’Olympe hôtel de Bamako sous la présidence de M. Alassane Samaké, représentant du ministère de l’Economie et des Finances. On notait la présence de l’honorable Souleymane Doumbia, représentant du président de la Commission finance de l’Assemblée nationale, M. Moussa Doumbia, représentant de la Directrice de SNGP Mali, Mme Sangaré Nana Coulibaly, représentante du président du GSB.

L’atelier a regroupé une centaine de représentants des organisations de la société civile, de la presse et des services publics et privés dans le processus budgétaire.
L’objectif principal visé par cette activité était de renforcer les capacités et de promouvoir la communication entre les organisations faitières de la société civile, les autorités politiques et administratives, les universitaires, les médias et les citoyens afin de mieux outiller les participants dans leurs actions de suivi et de plaidoyer budgétaire. Elle s’inscrit sous l’activité n°17 du plan de travail de Mali SNGP visant à renforcer les capacités et de promouvoir la communication entre les acteurs en matière de GFP.

Selon le représentant du président du GSB, Mme Sangaré Nana Coulibaly, le budget est un outil essentiel pour assurer le développement économique et la paix sociale, car il traduit d’une manière générale la politique économique et sociale de l’Etat et des collectivités territoriales. Elle a profité de l’occasion pour remercier le ministère de l’Economie et des Finances et le partenaire SNGP Mali pour son appui constant.

Le représentant du partenaire a ajouté que depuis son lancement en 2016, SNGP Mali, avec l’appui de l’USAID, œuvre de concert avec les partenaires de l’Etat et des organisations de la société civile, à renforcer l’accès des citoyens à des informations transparentes sur les cycles des finances publiques notamment, les processus budgétaires.

Le représentant du ministère de l’Economie et des Finances, M. Alassane Samaké, s’est réjoui de la tenue de cet atelier qui va renforcer la compréhension des participants sur le processus budgétaire et relever les défis d’informations et de transparence. Il a remercié le GSB pour toutes les actions qu’il a initiées.

Pendant deux jours, les participants ont eu droit à des présentations sur le processus budgétaire national (élaboration, exécution et contrôle), le budget citoyen. Ces présentations, qui ont permis de mettre en exergue les innovations du budget-programmes adopté par le gouvernement depuis quelques années, ont été faites par les techniciens de la Direction générale du Budget. Les participants ont formulé des recommandations à l’endroit de la Direction générale du Budget.
DTK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *