Visite de terrain des PTF au Faguibine : Le message d’espoir et de résilience des populations

Une forte délégation des Partenaires Techniques et Financiers conduite par la Coordinatrice des Nations-Unies, Mme Mbaranga Gasarabwe, s’est rendue  le 16 février dans le Faguibine à Goundam pour s’enquérir de l’état des lieux dans le cercle.

Elle avait à ses côtés l’Ambassadeur de France au Mali, Mme Evelyne Decorps, le Chargé des programmes de l’Union Européenne, Paulino Isodoro-Ramirez, des représentants du Royaume du Norvège Harald Tollan, de la Suède Daniel Tiveau, du PAM Ibrahima Diop, du chef de coopération Pays-Bas Paul Tholen, du Directeur pays du PNUD Boubou Dramane Camara, du Ministère de l’agriculture Paul Coulibaly, du Directeur Général de l’OMVF Abacar Alzouma Maiga et du maire de la commune urbaine de Goundam Mme Seck Oumou Sall.

Accueillie en pompe par les autorités locales et administratives, la délégation, sous haute surveillance sécuritaire, s’était rendue par vol dans le Faguibine en survolant à basse altitude les lacs Télé, Takara et du seuil de Kamaina avant d’atterrir à Bintagoungou où elle a rencontré les élus, notables et bénéficiaires des projets Faguibine. De retour à Goundam, la délégation avait visité successivement le marigot de la ville, le Centre multifonctionnel des femmes et l’Hôtel de ville financé par le Royaume du Norvège à travers le PNUD, ainsi que les réalisations des projets Faguibine. La délégation a rencontré à la Direction générale de l’OMVF les autorités locales, les bénéficiaires des projets Faguibine et les services techniques de l’Office.

Le récapitulatif  de Gasarabwe !

« Nous avons vu des enfants qui n’ont qu’une gorgée par jour. Nous avons vu dans des endroits, des centres de santé où des points énormes ont été exprimés mais les agents nous ont affirmé leur fierté d’y être et n’entendent jamais quitter leur terre. C’est vraiment salutaire de voir des populations résilientes qui veulent faire de leurs terres une fierté. Elles ont juste besoin d’un coup de pouce. Nous avons également trouvé une population qui veut s’en sortir et qui a une volonté de stabilisation et de développement », a déclaré Mme Mbaranga Gasarabwe.

Elle a exprimé toute sa fierté de voir les Famas avec la force Barkhane et la Minusma dans ces coins les plus reculés du cercle de Goundam et exhorté les autorités communales à fournir plus d’efforts pour le bien-être social des populations. Le Préfet du cercle, M. Karimou Coulibaly, évoquant la situation d’insécurité persistante dans le cercle, dira que les populations fondent beaucoup d’espoirs sur l’exécution des projets de l’OMVF. Cette année, dira le Directeur de l’Office M. Maiga, l’eau est arrivée dans la zone d’Ariyé et la crue au seuil de Kamaina, ce qui permettra la culture des surfaces inondées. Le Président de la Chambre d’agriculture du Cercle,  M. Abakay, n’est pas parti avec le dos de la cuillère quant au manque d’eau dans le Faguibine où les populations ne vivent que du maraîchage et de l’agriculture. Le maire de la commune urbaine de Goundam Oumou Sall a remercié les partenaires pour leur engagement indéfectible pour le développement socioéconomique et sécuritaire non seulement dans le cercle de Goundam mais aussi partout au Mali. Cette visite de terrain a été marquée par la remise de kits de maraîchage aux organisations de Goundam.

A.M.Bangou *dit Ecrivain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *